Vie et souffrance des rescapés du génocide des Tutsi

Colloque en partenariat avec le Mémorial de la Shoah et Rwanda Avenir

Dans le cadre de la 23ème commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda, retrouvez nous à partir de 14h,  au Mémorial de la Shoah le 4 juin 2017 sur la « Vie et souffrance des rescapés » .

Réservez votre place, c’est gratuit.

Programme

L’atelier de mémoire a été créé en 2014 au sein de la Maison de quartier Rwanda avenir, à Kigali. Les Cahiers de mémoire ont été écrits par les participants. Ils restent prioritairement récits du génocide, mais la remémoration s’étend en amont et en aval, ils parlent de l’amour, des saisons, de la famille, des traditions.

En présence d’Annonciatia Mukamugema, rescapée et auteure du Cahier de mémoire, Ce jour qui n’en finissait pas, des directrices de l’ouvrage Florence Prudhomme et Michelle Muller, et de Marie-Odile Godard, maître de conférences, université d’Amiens.

 Projections :

Kwibuka de Michelle Muller 
(France, documentaire, 40 mn, Rwanda Avenir, 2017)

Le film retrace la genèse de l’atelier de mémoire créé en 2014 lors de la 20e commémoration du génocide des Tutsi. Après une année de thérapie et un voyage de mémoire, le groupe des grandes mamans a mis en oeuvre en 2012 la première cérémonie Kwibuka à la Maison de quartier. Depuis, ces commémorations, introduites par un après-midi d’échanges avec le Dr Naasson Munyandamutsa, se sont déroulées chaque année.

En présence de la réalisatrice.

Hommage à Naasson Munyandamutsa → 16h

Le Docteur Naasson Munyandamutsa a été l’un des rares psychiatres au Rwanda dans les années qui ont suivi le génocide. Dès 1996, il entreprend de reconstruire le dispositif de santé mentale du pays. Sous son impulsion, l’hôpital neuropsychiatrique de Ndera est réhabilité, des services d’accompagnement psychologique des rescapés et des programmes de formation sont mis en place. Pendant près de vingt ans, Naasson aura été « cette terre ferme sur laquelle venaient s’arrimer les rescapés ».

Lecture de textes Naasson Munyandamutsa par Eliane Umuhire et Mickael Sengazi, comédiens, Carole Karemera, metteur en scène, directrice du Ishyo Arts Center et la compagnie Uz et Coutumes.

En présence de Sophie Musabeyezu, rescapée, psychologue, Jeanne Allaire, rescapée, Amélie Schafer, psychothérapeute, Marie- Odile Godard, Samuel Musabyimana, frère de Naasson Munyandamutsa, et Frédéric Jacquet, vice-président de Médecins du Monde.

Animée par Marcel Kabanda, président d’Ibuka France.